Le choix des âmes, de Stéphane Titeca

Affiche de la pièce « Le choix des âmes »

Auteur: Stéphane Titeca
Année de parution: 2015

Grand Prix du Théâtre 2015

Représentations publiques (à venir)

Les samedi 18 mars et mercredi 5 avril 2017, au Centre Culturel des Minimes, 6 Rue du Caillou Gris, 31200 Toulouse. Plus d’informations ici.

Représentations privées (à venir)

Courant février (date à préciser) au bâtiment d’accueil de l’ONERA Toulouse.

Mise en scène: Léopold Sauve

Avec:

  • Bruno d’Ausbourg (Franz)
  • Cédric Seren (Raoul)

Synopsis

1916, Verdun, alors que la bataille fait rage sur le front, deux hommes que tout oppose vont avoir besoin l’un de l’autre: Raoul, poilu rural revanchard et un peu simple, et Franz, un soldat allemand, musicien et humaniste. Pour rester vivants, ces deux hommes auront besoin d’oublier leurs griefs, et de dépasser leur haine. La grande guerre est le troisième personnage de ce huis clos; elle qui libère la férocité et la brutalité aveugle des hommes. Elle est le bras armé de la mort qui rôde autour des deux soldats.

L’âme du violoncelle est une petite pièce en bois qui soutient et donne sa sonorité à l’instrument. Sans âme le violoncelle aurait une sonorité faible, sourde et vide. Le choix des âmes est le choix de l’archet plutôt que de la baïonnette, de l’humanisme face à la barbarie.

Dans leur isolement où l’atmosphère est étouffante, les différences entre ces deux hommes s’expriment. Ils sont allemand et poilu; ils pourraient être palestinien et israélien, fondamentaliste et dessinateur… Accepter les différences et les croyances de l’autre pour être sauvé… Une pièce qui résonne étrangement dans notre quotidien de 2017, cent ans après…